Blog

L’ère du Kaliyuga

Spread the love

 

 

 

Rien ne sert de le nier l’ère du Kaliyuga s’est déjà installée,
l’air que je respire en est imprégné.
Les démons ont enfilé les toges pour professer la vérité,
le voile de l’illusion sur notre monde est tombé.
Les forêts brûlent, les villes sont noyées qui endossera le rôle de Noé quand la moitié des espèces sont menacés.
La nature invoque ses titans muselés par le règne de soit disant divinités.

InkspaceFile ju1.jpeg

Les cavaliers de l’apocalypse arrivent galopant sur leurs destriers accueillis par la foule tels des chevaliers.
La guerre dans les pays est regardée en direct, les enfants derrière leurs écrans aiment tant y jouer.
La famine l’accompagne elle n’a plus de travail, la chimie sans n’est occupée.
Même la maladie a dû retourner se coucher en son royaume, l’industrie pharmaceutique a pris le relais.
Le pouvoir, lui, est toujours d’actualité aujourd’hui il aime manipuler les pensées.

InkspaceFile ju1.jpeg

Ouvrez les portes des temples, c’est la sécheresse dans les bénitiers.
C’est avec le sang de nos espoirs que nous nous mettons à prier,
des êtres qui savent juger, changer notre société avec ou contre notre volonté.
Dans la manifestation de la réalité le diable peut se trouver,
regardez en vous si jamais vous souhaitez le chasser.
Mais sachez qu’il sera toujours à vos cotés comme celui devant qui certaines personnes viennent s’agenouiller.
Quand déciderez vous à regarder au fond de vos entrailles.

InkspaceFile ju1.jpeg

Dans les tripes des bêtes magiques et féeriques,
l’haruspice a trouvé le symbole divinatoire qui nous mènera au purgatoire
Il faut plonger en nous, dans notre royaume est y découvrir les mystères qui nous dévies de la vérité,
débusquant la lumière et l’obscurité.
Réunir en un cortège les démons et les anges pour qu’ils puissent danser sur le jugement en décomposition de notre pensée.

InkspaceFile ju1.jpeg

L’ère de l’illusion, du tourment est dans nos cœurs avant d’être dans le monde.
Transformons nous, transcendons nous.
Ne laissons plus l’hallucination collective brouiller notre essence.
Nous sommes la quintessence de notre monde!
Laissons briller la force de deux énergies opposées qui se sont retrouvées
pour fêter notre individualité.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *